Dordogne : un greffier placé en garde à vue pour incitation à la haine raciale

 

Info RTL INFO RTL – Un greffier exerçant à Périgueux a été interpellé, soupçonné d’avoir publié des séries de tweets incitant à la haine raciale.

 
Ce mardi 27 juillet, un greffier âgé d’une quarantaine d’années a été interpellé par la police judiciaire sur son lieu de travail, au tribunal judiciaire de Périgueux (Dordogne). Ce fonctionnaire de justice est soupçonné d’avoir publié des séries de tweets incitant à la haine raciale. Sur Twitter, il se présente comme un juriste, ancien de l’armée

Sous pseudonyme, il appelle entre autres, à prendre les armes en pointant l’incapacité de l’État à défendre la race blanche. Il incite également à matraquer l’ultra gauche, à les “fracasser”. “Derrière chaque Français il y a un antisémite qui s’ignore”, écrit-il encore, utilisant régulièrement l’expression “Synagogue de Satan”. Les faits qui lui sont reprochés sont a priori, sans lien avec ses fonctions de greffier

“Nous sommes condamnés à la violence politique pour rétablir l’État de droit. Mourir debout plutôt que vivre à genoux !”, peut-on encore lire sur son compte Twitter. Le parquet de Périgueux a demandé d’être dessaisi de cette affaire au profit du parquet de Brive qui reprendra l’enquête.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *