Terrorisme : la France menacée par Al-Qaïda, les préfets appelés à la vigilance cet été | Le Parisien

Une nouvelle vidéo de menaces d’Al-Qaïda datant du 15 juillet cible la France et notamment Emmanuel Macron et Gérald Darmanin. La place Beauvau appelle les préfets à maintenir le niveau de vigilance «à un haut niveau, tout au long de l’été».

Le risque est que ce nouvel appel d’Al-Qaïda incite au passage à l’acte des individus présents sur le territoire français (Illustration). LP/Arnaud Journois
Le risque est que ce nouvel appel d’Al-Qaïda incite au passage à l’acte des individus présents sur le territoire français (Illustration). LP/Arnaud Journois 
 
Par Carole Sterlé et Jean-Michel Décugis 
Le 23 juillet 2021 à 11h00, modifié le 24 juillet 2021 à 08h43

C’est un appel très ferme à la vigilance face à un message d’une grande « virulence ». Dans un télégramme à destination des préfets daté du 21 juillet que Le Parisien a pu consulter, le directeur de cabinet du ministère de l’Intérieur alerte sur le risque élevé de passage à l’acte contre la France.

En cause, une nouvelle vidéo de menaces visant la France. Elle est signée Al-Qaïda, via As-Sahab, sa « société médiatique ». Le directeur de cabinet de la place Beauvau, Pierre de Bousquet, pointe un « potentiel de diffusion important » de ces images en arabe, sous-titrées en anglais, « consacrée(s) en intégralité à condamner le blasphème incarné par les caricatures de Mahomet ».

La perspective du procès des attentats du 13 Novembre

La France est clairement ciblée tout au long de la vidéo, érigée en « tête de pont de la prétendue guerre de l’Occident contre l’Islam ». Emmanuel Macron et Gérald Darmanin sont même directement cités.

Or, le 8 septembre prochain, s’ouvre à Paris un nouveau procès médiatique, celui des attentats du 13 novembre 2015. Par conséquent, la place Beauvau appelle les préfets à maintenir le niveau de vigilance « à un haut niveau, tout au long de l’été, et particulièrement à l’approche du procès de septembre ». Et ce, notamment via l’action de détection de la menace avec les réunions hebdomadaires des groupes d’évaluation départementaux (GED). Et la mise en sécurité des différents évènements rassemblant la population en adéquation avec la posture Vigipirate sécurité renforcée, risque d’attentat ».

« C’est un rappel à la vigilance comme on en fait régulièrement, mais il n’y a pas eu d’élévation du niveau de la menace », relève un haut responsable du Renseignement. Des consignes particulières seront transmises à la rentrée.

Source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/terrorisme-la-france-menacee-par-al-qaida-les-prefets-appeles-a-la-vigilance-cet-ete-23-07-2021-QMJGILMTDFHGRDTZYBQF4ZBDMQ.phphttps://www.leparisien.fr/faits-divers/terrorisme-la-france-menacee-par-al-qaida-les-prefets-appeles-a-la-vigilance-cet-ete-23-07-2021-QMJGILMTDFHGRDTZYBQF4ZBDMQ.php

 

Donner avec le bouton Paypal
Un Reçu Cerfa vous sera adressé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *