COMMUNIQUÉ DE PRESSE : IL EST PARTI LE GUIBOR, REJOINDRE LES ÉTOILES, POUR QUE SON ÂME SOIT BÉNIE À JAMAIS. QUE L’ÉTERNEL CONSOLE LES ENDEUILLÉS !

Il est parti le soldat d’Israël qui sous le regard de Dieu jamais ne dormait ni ne sommeillait pour que vive Israël. Un barbare du Hamas cruel et pleutre, l’a assassiné lâchement, par derrière, alors que lui et ses camarades avaient des ordres pour retenir leurs armes faces aux émeutes violentes du Hamas à Gaza.

L’OJF- l’Observatoire Juif de France atterré par la mort brutale de ce jeune homme qui accomplissait dans la plénitude de son âge, son devoir de citoyen, se joint à la peine de sa famille et au deuil de tout le peuple d’Israël.

Cet homme sans reproche, qui servait dans l’Armée de défense d’Israël, était un homme paisible, souriant aux siens, à son peuple et à la vie.

Il revêtait les habits de soldat, chaque année comme chacun dans ce pays béni par le Ciel et honni par nombre de Nations, toujours menacé de mort par des ennemis impitoyables.

Il est parti le fils devant sa mère inconsolable et sa famille désespérée.

Ils ont perdu un trésor irremplaçable, un diamant dont l’éclat apaisait sa famille, ses amis, son environnement et tout le pays.

Ils se sont réjouis les monstres de Gaza, ils ont distribué des bonbons les barbares qui règnent sur les gazaouis, pour fêter « l’exploit » d’un candidat au « Martyr ». Dans leur esprit, martyr signifie tuer des juifs même au prix de leur propre mort.  Ils glorifient la mort, qu’ils enseignent à leurs tout petits enfants, face aux Hébreux qui de retour sur leur Terre, dans leur pays, enseignent que la vie ne vaut rien.

Les juifs en Israël et dans le monde entier ont prié pour que ce jeune homme survive, et les médecins à son chevet, ont fait des miracles, mais la balle fut tirée à bout portant dans la tête, parce que le Hamas aime tuer des juifs à l’instar des maîtres nazis.

La colère monte en Israël devant la mansuétude dont font preuve les Autorités qui refrènent la riposte de ses soldats face à ces émeutiers assoiffés de sang juif.

Il est parti le Guibor, rejoindre les étoiles, pour que son âme soit bénie à jamais.

Que l’Eternel console les endeuillés !

D’autres comme lui, sortiront à sa place et poursuivront les ennemis du peuple d’Israël, sans fin et sans faiblesse.

                                                                         Inhumation du soldat Barel Hadaria

 

Charles BACCOUCHE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *