Amitié entre la France et Israël : selon un sondage Harris Interactive, une majorité de Français (56%) déclare avoir une bonne image d’Israël

Communiqué de presse

Paris, le 15 novembre 2021

 Amitié entre la France et Israël : selon un sondage Harris Interactive, une majorité de Français (56%) déclare avoir une bonne image d’Israël

Les liens historiques et humains entre la France et Israël sont étroits et nombreux. Les deux États sont des partenaires privilégiés en matière économique, culturelle, diplomatique et politique. Les deux peuples entretiennent une relation profonde et singulière. La Fondation France-Israël a souhaité éclairer cette relation en évaluant la perception des Français envers un pays ami mais finalement mal connu.

L’institut Harris Interactive a donc interrogé 7 254 Français sur de l’image qu’ils ont d’Israël et de ses relations avec la France. Cette étude comprend également des données par régions.

Les résultats de cette étude montrent qu’une majorité (56%) de Français a une bonne image d’Israël. Ce chiffre peut être mis en regard avec la mauvaise connaissance du pays : 80% des Français estiment mal le connaître, dont 31% très mal. En effet, les Français ayant le sentiment de bien connaître Israël en ont une bien meilleure image que la moyenne (73%). L’image d’Israël varie également en fonction des tranches d’âge interrogées. Elle est la meilleure chez les plus de 65 ans qui ont à 69% une bonne image d’Israël. Elle est moins positive chez les 18-24 ans qui sont seulement 45% à avoir une bonne image. Ce chiffre de 56 % d’image positive se retrouve à peu près de façon homogène sur l’ensemble du territoire français même s’il atteint 60% en région Sud.

Les sentiments positifs à l’égard d’Israël ont tendance à dominer les représentations, avec 64% et 62 % des Français qui disent ressentir du respect et de la curiosité à l’égard d’Israël. Pourtant ils sont aussi 61% à reconnaître ressentir de l’inquiétude à l’égard d’Israël et 52% de la méfiance. Cette ambivalence peut s’expliquer par le fait que les Français voient Israël comme une puissance militaire (66%), souvent instable sur le plan politique (67%), à laquelle les notions de paix (26%), ou de tolérance (35%), voire de démocratie (46%) s’appliquent moins ou peu.

Une grande majorité de Français perçoit Israël comme un partenaire important.

En effet, Israël est perçu comme un partenaire important voire indispensable pour la France dans de nombreux domaines. C’est le cas pour la lutte contre le terrorisme (84%), dans la protection de l’environnement (81%) mais également pour la recherche et l’innovation scientifique (80%) et le domaine économique (77%). Aussi, pour 77% des personnes interrogées, il est important pour la France d’entretenir de bonnes relations avec Israël et 71% pensent que les relations actuelles entre la France et Israël sont bonnes.

 Une curiosité à cultiver

Si les Français reconnaissent mal connaitre Israël, ils sont 59% à souhaiter mieux connaître ce pays. Cette curiosité porte sur la richesse historique du pays, que 59% d’entre eux envisagent de découvrir au cours d’un voyage, mais aussi sur les Israéliens, puisque 56 % des Français aimeraient les rencontrer et échanger davantage avec eux. Certains pourraient même envisager d’y travailler pendant quelques mois ou quelques années, notamment chez les moins de 35 ans (33%), plus mobiles du point de vue professionnel.

 Pour la fondation France-Israël dont l’objectif est de resserrer et d’approfondir les liens entre les peuples israélien et français, les résultats de cette étude sont encourageants. L’amitié entre Français et Israéliens, déjà forte et établie, peut se développer encore à travers une meilleure connaissance mutuelle. La curiosité culturelle des Français à l’égard d’Israël doit permettre de renforcer cette connaissance.

La fondation France-Israël a déjà engagé des partenariats avec les régions Sud et Hauts-de-France. Aidée des enseignements régionaux de l’étude Harris Interactive, elle souhaite étendre ce partenariat à l’ensemble des régions françaises.

L’équipe de Harris Interactive a recueilli des réponses auprès d’un échantillon de 7 254 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 11 au 24 août. Ce large échantillon permet de disposer de données fiables à l’échelle nationale, mais également de creuser, au sein de chaque région, les convergences ou différences significatives dans le regard que portent les habitants sur Israël.

A propos de la Fondation France Israël

Une fondation bi-étatique

La création de la Fondation France-Israël, reconnue d’utilité publique, voulue et initiée par le Président de la République Française, Jacques CHIRAC, dont il a partagé l’idée en juillet 2005 avec le Premier Ministre israélien, Ariel SHARON, se veut à la fois un creuset et un catalyseur du resserrement et de l’approfondissement des liens entre les peuples israélien et français, dans tous les segments des sociétés civiles respectives.

La Fondation France-Israël associe à l’ensemble de ses initiatives des acteurs français et israéliens investis dans le renforcement de l’amitié entre les deux peuples: responsables politiques, leaders associatifs, professionnels, chefs d’entreprise, chercheurs, artistes, étudiants. La Fondation France-Israël organise chaque année des voyages pour les étudiants des Grandes Écoles et des universités françaises dans le but de faire se rencontrer les décideurs français et israéliens de demain et de créer ainsi des ponts pour favoriser les échanges économiques, scientifiques et culturels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *