L’Observatoire Juif de France dépose plainte à l’encontre du rappeur raciste, antisémite et homophobe dénommé « POLARIS ».

L’Observatoire Juif de France alerté par BTA, dépose plainte à l’encontre du rappeur « infréquentable » dénommé POLARIS, qui publie sur diverses plateformes Internet (YouTube, Bandcamp…) des vidéos dans lesquelles il appelle au meurtre des juifs et des homosexuels.

Ce « mercenaire de la haine », véritable danger pour notre société, attise sa haine envers les personnes qui ne sont pas comme lui, et mène une propagande raciste, antisémite et homophobe en séduisant un jeune public facile à manipuler. 

 Notre équipe de veille sur internet, a elle-même été choquée, par la violence des paroles de ce pseudo artiste, dont voici quelques extraits de sa chaine YouTube « POLARIS RECORDS » : 

« J’vais leur faire un holocauste », « Traitres et pédophiles aux bidons d’essence », « Les pédophiles, les sionistes, comme l’OM j’vais droit au but », « La France est chrétienne, retire ton judéo ou cites-moi un roi d’France qui portait la kippa. J’veux mourir pour mes proches et pour mes idéaux. » …

L’Observatoire Juif de France, alerte les autorités compétentes et la justice, afin de mettre tout en œuvre pour STOPPER cette haine dans une société de plus en plus violente.

Comment un pays aussi « bienveillant » que la France, puisse laisser se répandre toute cette haine, que nos concitoyens français subissent à longueur de temps ?

Nous sommes persuadés qu’Internet est un outil de communication qui peut être extrêmement dangereux, c’est la raison pour laquelle nous demandons au Premier ministre, aux membres du Parlement aux Députés ainsi qu’aux Sénateurs, de modifier certaines lois afin de les adapter à notre époque en particulier celles concernant les délais de  prescription.

L’Observatoire Juif de France qui lutte contre le racisme, l’antisémitisme, le négationnisme, l’apologie du terrorisme et du nazisme sera toujours là pour s’opposer aux attaques auxquelles la Communauté juive se doit de faire face.

Le Président,

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *