Catégorie : COMMUNIQUE DE PRESSE

L’imam de Toulouse, Mohamed Tataï, jugé pour incitation à la haine raciale, six mois de prison avec sursis requis.

Le dénommé TATAÏ, Imam de son état s’est permis en France, qui est un Etat de droit assurant la sécurité et l’égalité de toutes les composantes de sa population, d’éructer des prêches dans sa mosquée, d’une rare violence contre la République et appelant à tuer les juifs : « le musulman devait chercher le juif derrière chaque arbre pour le tuer ». Ce prêche a été largement diffusé sur les réseaux sociaux.

Cet individu a été poursuivi et traduit devant le Tribunal correctionnel de Toulouse.

Le délibéré a été fixé au 14 septembre 2021.

L’Observatoire Juif de France s’est constitué Partie civile à l’audience du mardi 29 juin 2021.

L’Observatoire Juif de France est surpris que le Ministère public n’ait requis qu’une peine de six mois d’emprisonnement assortie du sursis, alors qu’il y a dans les propos venimeux de cet homme de religion, qui bénéficie d’une large audience, des menaces de mort.

L’Observatoire Juif de France espère que le Tribunal ira au-delà de ces indulgentes réquisitions et infligera, une peine exemplaire à cet individu qui sème la haine au sein de la République.

L’Observatoire Juif de France se dresse avec vigueur, contre toutes les formes de racisme et d’antisémitisme qui disloquent la Société.

 

DIMANCHE 4 JUILLET 2021 HOMMAGE A LA MEMOIRE DE NOTRE AMI ET REGRETTE CLAUDE BAROUCH

L’Observatoire Juif de France appelle tous nos amis à être présents à l’occasion de l’hommage qui sera donné à la mémoire de notre regretté Claude BAROUCH Président de l’UPJF, qui nous a quitté tragiquement l’année dernière.

Cet hommage aura lieu à la synagogue Don Isaac Abravanel 84 rue de la Roquette 75011 Paris à 16h30 en présence de Monsieur Haim KORSIA Grand Rabbin de France et de Monsieur Joel MERGUI Présidnet des Consistoires.

Venez nombreux.

L’Observatoire Juif de France S’INSURGE

L’Observatoire Juif de France,  dont la vocation est de s’opposer et de combattre tous les racismes et l’antisémitisme, se range aux cotés de Monsieur Philippe Val, qui a témoigné dans le procès que Madame OBONO a intenté à Valeurs actuelles qui l’a caricaturée.

Monsieur Philippe Val est très clair, son témoignage ne se pose pas en défenseur de du magazine “Valeur Actuelles” mais en défenseur des libertés publiques qui sont un droit constitutionnel intégré dans la loi sur la presse de Juillet 1881, qui affirme le droit à la liberté d’expression, notamment celle des journalistes, de la Presse écrite et audiovisuelle.

Il déclare  « Je suis venu parce que précisément je défends un principe. Les lois contre le racisme et les lois qui protègent les libertés de la presse sont précieuses et elles sont précises. Je suis venu alors qu’on ne peut guère me soupçonner d’être un aficionado de Valeurs Actuelles, pour défendre un principe qui menace tous les journaux, c’est-à-dire mêler le droit et une morale publique qui se prétend être la meilleure (…) Le droit doit être dit, sinon demain c’est Libération, c’est L’Humanité. Demain c’est n’importe qui, qui peut être attaqué au nom de l’opinion »,  « la démocratie française, elle a commencé vraiment le jour où ont été votées les lois de 1881 ».

On peut critiquer Valeurs Actuelles pour cette caricature qui s’inscrit dans le débat démocratique, mais on ne peut pas justifier une demande de condamnation pénale, sauf à vouloir museler la presse et interdire toute expression déviante de la pensée unique.

C’es la position de l’O J F qui n’admet pas que l’on prête des positions politiques destinées à le déconsidérer ou quiconque en déformant ses propos par un procès en sorcellerie inadmissible.

L’OJF combat avec vigueur toutes les déformations de la réalité, au nom d’idéologies pernicieuses qui sapent l’unité de la République.

L’OJF suit ce procès avec attention et espère que les Magistrats diront le Droit, nécessaire à la qualité et à l’intégrité du débat politique, en ignorant les pressions de tous bords.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE :L’OBSERVATOIRE JUIF DE FRANCE DÉPOSE PLAINTE CONTRE MR DOMINIQUE DELAWARDE, GÉNÉRAL D’ARMÉE EN RETRAITE, QUI A TENU DES PROPOS ANTISÉMITES EN CETTE MI-JUIN 2021.

L’Observatoire Juif de France dépose plainte contre Mr Dominique Delawarde, général d’armée en retraite, qui a tenu des propos antisémites en cette mi-juin 2021 en insinuant que les médias sont à la solde de la Communauté juive, en insistant auprès de son interviewer (Claude Posternak) par les termes “Une Communauté que vous connaissez bien”. 

Ces propos ont été tenus sur le media Cnews. Cet ex-général était déjà coutumier de ce genre de propos sur d’autres médias.

Félicitons le professionnalisme de Mr Jean-Marc Morandini qui a pris l’initiative de demander une coupure d’antenne immédiatement.

L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP).

L’Observatoire juif de France ne manquera pas de publier les attendus qui, nous l’espérons, seront une juste et digne réponse à ce délit.

Le président

René LEVY

06 08 27 14 18 

 

Donner avec le bouton Paypal
Un Reçu Cerfa vous sera adressé

Ou faites un Chèque à l’ordre de l’ Observatoire Juif de France

Observatoire Juif de France : 22, avenue de Suffren 75015 Paris – 06 08 27 14 18

 http://www.ojfrance.org/- E-mail : [email protected]

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : L’OBSERVATOIRE JUIF DE FRANCE DÉPOSE PLAINTE CONTRE MR DOMINIQUE DELAWARDE, GÉNÉRAL D’ARMÉE EN RETRAITE, QUI A TENU DES PROPOS ANTISÉMITES EN CETTE MI-JUIN 2021.

L’Observatoire Juif de France dépose plainte contre M. Dominique Delawarde, général d’armée en retraite, qui a tenu des propos antisémites en cette mi-juin 2021 en insinuant que les médias sont à la solde de la communauté juive, en insistant auprès de son interviewer (Claude Posternak) par les termes “Une communauté que vous connaissez bien”.

Ces propos ont été tenus sur le média CNEWS. Cet ex-général était déjà coutumier de ce genre de propos sur d’autres médias.

Félicitons le professionnalisme de M. Jean-Marc Morandini qui a pris l’initiative de demander une coupure d’antenne immédiatement.

L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP).

L’Observatoire Juif de France ne manquera pas de publier les attendus qui, nous l’espérons, seront une juste et digne réponse à ce délit.

Le président

René LEVY

06 08 27 14 18 

 

Donner avec le bouton Paypal
Un Reçu Cerfa vous sera adressé

Ou faites un Chèque à l’ordre de l’ Observatoire Juif de France

Observatoire Juif de France : 22, avenue de Suffren 75015 Paris – 06 08 27 14 18

 http://www.ojfrance.org/- E-mail : [email protected]

L’Observatoire Juif de France vient de déposer plainte auprès du procureur de la République du tribunal Judiciaire de Nanterre à l’encontre d’Amazon.

Suite à la mise en vente d’un tee-shirt siglé d’une étoile jaune et de la mention “not vaccinated” sur la plateforme AMAZON, l’Observatoire Juif de France a de suite saisi la Direction d’Amazon et a déposé Plainte auprès du procureur de la République du Tribunal Judicaire de Nanterre.

Une fois de plus, Amazon fait l’objet de nombreuses protestations de la part de clients, choqués par la vente d’objets de nature nazie ou évoquant la période la plus sombre du XXe siècle durant laquelle le régime nazi a commis un génocide exterminant six millions de juifs.

Depuis plusieurs années, différentes associations ont alerté de la présence d’objets rappelant la Shoah sur le site AMAZON. Cependant, les promesses réitérées du groupe d’exclure définitivement la mise en vente de ce type de produits n’ont toujours pas été appliquées.

En tant qu’Observatoire Juif de France, nous avons pour objectif de traquer sans relâche les antisémites, les antisionistes, les négationnistes et toutes les formes de discrimination.

Donner avec le bouton Paypal
Un Reçu Cerfa vous sera adressé

Ou faites un Chèque à l’ordre de l’ Observatoire Juif de France

Observatoire Juif de France : 22, avenue de Suffren 75015 Paris – 06 08 27 14 18

 http://www.ojfrance.org/- E-mail : [email protected]

L’Observatoire Juif de France, vient de déposer plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal Judiciaire de Nanterre à l’encontre d’Amazon.

Suite à la mise en vente d’un Tee-shirt siglé d’une étoile jaune et de la mention “not vaccinated” sur la plateforme AMAZON, l’Observatoire Juif de France a de suite saisi la Direction d’Amazon et a déposé Plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal Judicaire de Nanterre.

Une fois de plus Amazon fait l’objet de nombreuses protestations de clients, choqués par la mise en vente d’objets soit nazis, soit rappelant la période la plus sombre du XXème siècle au cours laquelle le régime nazi commettait un génocide exterminant six millions de juifs.  

Depuis plusieurs années, différentes associations ont alerté de la présence d’objets rappelant la Shoah sur le site AMAZON. Cependant, les promesses réitérées du groupe d’exclure définitivement la mise en vente de ce type de produits, n’ont toujours pas été appliqué.

Nous, Observatoire Juif de France, avons pour but de traquer sans relâche les antisémites, les antisionistes, les négationnistes et toutes formes de discrimination.

 

Donner avec le bouton Paypal
Un Reçu Cerfa vous sera adressé

Ou faites un Chèque à l’ordre de l’ Observatoire Juif de France

Observatoire Juif de France : 22, avenue de Suffren 75015 Paris – 06 08 27 14 18

 http://www.ojfrance.org/- E-mail : [email protected]

MONSIEUR BIGARD VOUS AUREZ A REPONDRE DE VOS PROPOS ODIEUX

 

L’Observatoire Juif de France, vient de déposer plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal Judiciaire de Paris à l’encontre de l’artiste Jean-Marie Bigard.

Ce dernier s’est autorisé une ignoble comparaison entre la mise en place prochaine d’un pass sanitaire en France et l’étoile jaune imposée par le régime hitlérien aux juifs, enfants comme vieillards, durant la seconde guerre mondiale.

L’obligation pour les juifs en France de porter une étoile jaune permettant ainsi à chacun de les identifier dans l’espace public, a permis au régime vichyste de déporter des dizaines de milliers de juifs de France vers les camps d’extermination nazis. Parmi eux, des enfants, des vieillards, tous happés sans distinction et conduits vers une mort rapide et impitoyable, pour le seul fait d’êtres juifs. 

L’étoile jaune a activement participé au génocide industriel le plus sanglant, meurtrier et inhumain de l’histoire. L’invoquer si légèrement est un acte doublement atroce consistant à banaliser la politique antisémite vichyste et à insulter la mémoire des millions de victimes du nazisme assassinées, asphyxiées, exterminées et consumées dans les fours crématoires du fait du port de cette étoile. 

Alors Monsieur Bigard, la prochaine fois que vous invoquerez l’étoile jaune, songez à ces millions de morts, de destins brisés, à ces corps entrelacés, agonisants sous les gaz mortels, s’effaçant à mesure que les flammes les dévoraient, songez à ces nourrissons jetés vivants dans des fosses devenues leur tombeau, songez à ces enfants étranglés par leurs bourreaux dans les camps.

La prochaine fois que vous l’invoquerez monsieur Bigard, ne perdez pas de vue le sujet dont vous parlez et respectez les morts.

M. BIGARD, VOUS AUREZ À RÉPONDRE DE VOS PROPOS ODIEUX

L’Observatoire Juif de France vient de déposer plainte auprès du procureur de la République du tribunal Judiciaire de Paris à l’encontre de l’artiste Jean-Marie Bigard.

Ce dernier s’est autorisé une ignoble comparaison entre la mise en place prochaine d’une carte sanitaire en France et l’étoile jaune imposée par le régime hitlérien aux juifs, enfants comme vieillards, durant la Seconde Guerre mondiale.

L’obligation pour les juifs en France de porter une étoile jaune permettant ainsi à chacun de les identifier dans l’espace public a permis au régime vichyste de déporter des dizaines de milliers de juifs de France vers les camps d’extermination nazis. Parmi eux, des enfants, des vieillards, tous happés sans distinction et conduits vers une mort rapide et impitoyable, pour le seul fait d’êtres juifs.

L’étoile jaune a activement participé au génocide industriel le plus sanglant, meurtrier et inhumain de l’histoire. L’invoquer si légèrement est un acte doublement atroce consistant à banaliser la politique antisémite vichyste et à insulter la mémoire des millions de victimes du nazisme assassinées, asphyxiées, exterminées et consumées dans les fours crématoires du fait du port de cette étoile.

Alors M. Bigard, la prochaine fois que vous invoquerez l’étoile jaune, pensez à ces millions de morts, à ces destins brisés, à ces corps entrelacés, agonisant sous les gaz mortels, s’éteignant au fur et à mesure que les flammes les dévoraient, pensez à ces nourrissons jetés vivants dans les fosses qui devinrent leurs tombes, pensez à ces enfants étranglés par leurs bourreaux dans les camps…

La prochaine fois que vous l’invoquerez M. Bigard, ne perdez pas de vue le sujet dont vous parlez et respectez les morts.

L’Observatoire Juif de France, vient de déposer plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal Judiciaire de Paris à l’encontre d’une dénommée Elisa Naibed.

L’Observatoire Juif de France a pour vocation de combattre tous les individus qui se livrent à des actes racistes, antisémites ou faisant l’apologie du terrorisme et du nazisme.

Notre équipe de bénévoles analyse et décrypte sur le net, afin d’identifier les auteurs de telles publications.

L’Observatoire Juif de France, vient de déposer plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal Judiciaire de Paris à l’encontre d’une dénommée Elisa Naibed.

Cette dernière, dans plusieurs publications sur les réseaux sociaux laisse éclater sa haine des juifs, en les assimilant notamment au virus de la covid-19 (celui-ci aurait été créé par un juif), en les accusant de saturer les réanimations, en les qualifiant de « parasites », « criminels », « monstres », « assassins du christ et de l’humanité » ou « racaille d’en haut », en regrettant les « délateurs de Vichy », et en leur promettant « qu’ils vont payer cela très cher ».

L’Observatoire Juif de France attend avec confiance la réponse qui sera donnée à cette dangereuse individu, et fait entièrement confiance à la Justice de notre pays afin de sanctionner l’autrice de ces publications.