Auteur/autrice : René Levy

COMMUNIQUE DE PRESSE URGENT ET TRES IMPORTANT 

 

Ce vendredi 19 août monsieur Eyal HADDAD a été assassiné à coup de hache à la tête à son domicile par le présumé Dridi Mohamed.

Que monsieur Haddad repose en paix en Israël où sa famille a demandé qu’il soit enterré.

Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.

L’Observatoire Juif de France est consterné par le drame qui s’est déroulé en Seine et Marne.

C’est une terrible tragédie.

Interpelé par la Police, le suspect de nationalité Algérienne et de confession musulmane, aurait avoué qu’il cohabitait avec Monsieur Eyal HADDAD, et qu’il l’a tué car il lui devait 100 € et était juif.

L’Observatoire Juif de France constate que cet assassin a avoué qu’il avait commis cet acte car la victime était de confession juive.

La Justice ne peut que retenir des circonstances aggravantes vu la nature du crime.

Mais l’observatoire Juif de France craint une fois de plus, que ce motif ne soit pas reconnu par la Justice.

L’Observatoire Juif de France, lance un appel à toutes les Associations et Institutions juives à se mobiliser.

L’Observatoire Juif de France, se constituera partie civile, et espère que la justice affligera une peine exemplaire, à ce monstre antisémite.

D’après des informations qui viennent de nous être communiquées Monsieur Eyal Haddad (Zal) avait l’habitude de dire le Kaddish au cimetière de Pantin.

Nous sommes consternés par le silence des autorités, de la presse, des chaines d’information et Institutions juives et pas seulement juives.

Nous demandons avec gravité que nos Institutions soient plus réactives face aux dangers auxquels les juifs de France sont confrontés.

Est-ce pour des raisons politiques que cette information ait mis plus de dix jours à sortir ou vu que ce lâche assassinat a précédé le voyage en Algérie de notre Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron.

 

Le Bureau

Tel. 06 08 27 14 18

[email protected]

L’Observatoire Juif de France demande à monsieur le Préfet de Toulouse d’interdire la manifestation du « Comité contre la dissolution du Collectif Palestine Vaincra » qui appelle à « une Réunion Publique contre l’offensive sécuritaire » mardi 12 avril 2022 à 18H30 à la faculté du Mirail de Toulouse. 

Ce « Collectif Palestine Vaincra » a été dissout récemment à l’initiative du Ministère de l’Intérieur, ce qui n’empêche pas ces individus à appeler non seulement, à organiser une réunion dans un lieu d’enseignement et de culture, (la faculté de Toulouse), en violation de la décision du gouvernement français de dissoudre une entité illégale et violente qui introduit un conflit étranger à la France, mais encore, incite à s’opposer à l’Ordre Public.

En effet, ce comité contre la dissolution appelle à « s’opposer à l’offensive sécuritaire ».
 
Nous constatons avec stupéfaction que ce slogan est un appel au désordre et au renversement de la République, puisque les mesures de sécurité qui permettent aux citoyens et aux habitants de France de vivre dans la paix à l’ombre des valeurs de la République, sont qualifiées par ce comité « d’offensive sécuritaire ».
 
L’Observatoire Juif de France dénonce avec force cette dérive qui aggrave le délitement du lien social et incite au démembrement du pays.
 
L’Observatoire Juif de France invite les Pouvoirs Publics, toutes les Institutions, les citoyens, à s’opposer, à poursuivre et à déférer ces individus devant les Juridictions compétentes afin de répondre de leurs agissements qui outrepassent le simple respect de l’Ordre Public et constituent des actes de rébellion contre la Nation.
 

René Lévy
Président de l’Observatoire Juif de France
Contact Presse : 06 08 27 14 18
Email : [email protected]

                                                                                          

 

 

Il y a dix ans, à Toulouse à l’Ecole Ozar Hatorah et à Montauban, en ce dixième anniversaire de ce moment d’épouvante, notre pensée va aux familles Sandler et Monsenego, Legouade, Chenouf et Ibn Ziaten, brisées à jamais.

 

Les évènements graves qui nous émeuvent, la guerre en Ukraine en particulier, ne doivent pas nous faire oublier les assassinats islamistes qui eurent lieu il y a dix ans, à Toulouse à l’Ecole Ozar Hatorah et à Montauban, lesquels ont provoqué une onde de choc dans la Communauté juive en particulier mais aussi dans la société française en général.

Ces attentats ont marqué le début d’un terrorisme islamiste avec un terreau favorable qui posait une question cruciale, à savoir si le danger venait d’une démarche organisationnelle ou solitaire.

En ce dixième anniversaire de ce moment d’épouvante, notre pensée va aux familles Sandler et Monsenego, Legouade, Chenouf et Ibn Ziaten, brisées à jamais.


Que les malheureuses victimes de ces attentats terroristes reposent en paix, nous ne les oublierons jamais. 

 

Un million de personnes assisteront aux funérailles du rabbin Kanievsky

Entre 700 000 et un million de personnes devraient assister aux funérailles du grand rabbin haredi lituanien.

Le rabbin Chaim Kanievsky, l’un des principaux rabbins haredi lituaniens, sera inhumé dimanche.

Le rabbin Kaniesvky est décédé juste avant le début du Shabbat (sabbat) vendredi après-midi. Il avait 94 ans.

Les funérailles débuteront à 11h00. Dimanche matin. L’heure exacte sera décidée samedi soir par la famille.

La police israélienne estime qu’entre 700 000 et un million de personnes assisteront aux funérailles à Bnei Brak.

“Le rabbin Kanievsky est mort d’un baiser”

Beau-frère du rabbin Kanievsky : “Ne vous mettez pas en danger”

Le Magen David Adom prépare les funérailles du rabbin Chaim Kanievsky

“Oy, oy”: le rabbin Edelstein pleure son collègue le rabbin Kanievsky

Pour donner suite à une évaluation de la situation sur la question, la police israélienne, en collaboration avec le ministre de la Sécurité publique Omer Bar Lev (Travail) et le commissaire de la police israélienne Yaakov Shabtai, ont décidé que 3 000 policiers seraient déployés pour assurer l’ordre pendant les funérailles.

Barlev a dit, Découvrez-le en moins d’une minute !

Arlev a déclaré : “Demain à Bnei Brak, la police israélienne gérera un événement d’une ampleur jamais vue auparavant dans notre district. L’ensemble des forces de police s’est joint à l’effort pour cette tâche, afin de s’assurer que les funérailles se déroulent comme prévu et pour assurer la sécurité du public présent. La clé pour cela est la coopération entre les ministères et avec les autorités locales, au premier rang desquelles celle de Bnei Brak.”Par-dessus tout, la police israélienne a besoin de la coopération du public participant aux funérailles et du grand public dans la région centrale.”Shabtai a déclaré : “J’appelle le public à suivre les mises à jour de la police concernant les barrages routiers et les arrangements pour les funérailles, et évidemment à écouter les instructions des policiers, qui seront déployés dès le petit matin autour de Bnei Brak et ses environs. Il s’agit d’un événement national, l’un des plus importants que l’État d’Israël ait jamais connu, et la police israélienne fera appel à toutes les parties concernées, y compris les autres organisations de défense et de sauvetage, et les bureaux du gouvernement, afin de permettre la tenue de l’événement. de la meilleure façon possible.”Shabtai a ajouté que 3 000 policiers seront déployés et qu’il s’attend à ce que l’opération dure plus de 15 heures.Les routes seront bloquées à partir de 7h00, dont la Route 4 entre l’échangeur de Ganot et l’échangeur de Ra’anana. La circulation et la participation aux funérailles seront ouvertes uniquement aux bus. Un terminal sera installé à proximité de l’échangeur Coca Cola.On s’attend à ce que samedi soir également, il y ait un trafic intense à la sortie de Jérusalem. 

 

 

L’OBSERVATOIRE JUIF DE FRANCE CONDAMNE FERMEMENT LES REMARQUES A CARACTERE ANTISEMITE TENUS PAR UN RESPONSABLE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL A L’ENCONTRE DE MADAME SARAH KNAFO ATTAQUEE PARCE QUE JUIVE.

 

L’Observatoire Juif de France condamne fermement les remarques à caractère antisémite à l’encontre de Madame Sarah Knafo, directrice stratégique de campagne de Monsieur Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle.

D’autres réactions, parmi lesquelles celle de Monsieur Philippe de Villiers, indigné, conduisent l’Observatoire Juif de France à dénoncer avec force ces relents d’antisémitisme.

Il s’avère qu’un responsable du Rassemblement National a déclaré en visant Madame Sarah Knafo : « Elle n’appartient pas directement au biotope du paysan du Cantal ou du marin-pêcheur de Boulogne ».

Il y a là une résonance de ces échos liée à la survivance de ce vieil antisémitisme de l’extrême droite française qui proclamait que « la terre ne ment pas » pour stigmatiser les juifs, censés constituer une communauté cosmopolite liée à la grande finance et en fin de compte « anti-française ».

L’Observatoire Juif de France se félicite que des personnalités politiques dont la voix peut toujours être entendue s’opposent à ce racisme rampant et toujours vivace.

L’Observatoire Juif de France souhaite la condamnation de l’auteur de cette indigne assertion par le « Rassemblement National » et de sa dirigeante.

L’Observatoire Juif de France ne s’exonérera jamais, et par toutes les voies de droit, de pointer ces dérives qui fissurent les valeurs de la République et lézardent le socle social de notre nation.

Le Président

René Levy 

Tel. 06 49 60 94 04

PAS D’ACCORD AVEC ZEMMOUR MAIS OUI A BENOIT RAYSKI


 
Jean Castex visite le mémorial d’Auschwitz-Birkenau, l’ancien camp de concentration et d’extermination nazi allemand à Oswiecim, en Pologne, le 27 janvier 2022.
Jean Castex visite le mémorial d'Auschwitz-Birkenau, l'ancien camp de concentration et d'extermination nazi allemand à Oswiecim, en Pologne, le 27 janvier 2022.
©BARTOSZ SIEDLIK / AFP

DEBOUT LES MORTS !

Auschwitz et Oradour-sur-Glane contre Zemmour : c’est pas un peu trop ?

Ces morts méritent le respect et le silence. 

Ce 27 janvier, jour de la Shoah, Jean Castex était à Auschwitz. Il était accompagné par toutes les sommités de la communauté juive française.

Compte tenu de la solennité du jour, il ne pouvait en être autrement. Mais le grand rabbin de France et les autres se sont rendus, contre leur gré, complices d’une basse manœuvre électorale.

Le Premier ministre a en effet profité de sa présence dans le camp d’extermination pour dénoncer ceux qui « falsifient l’Histoire ». On peut trouver scandaleux les propos de Zemmour sur Vichy mais brandir contre lui les enfants juifs gazés, ce n’est pas très beau.

Il était certes normal que le Premier ministre se rende à Auschwitz un 27 janvier. Mais le détournement de cadavres est juste une opération politicienne et électorale. Castex était-il à Auschwitz le 27 janvier 2021 ? On sent bien que les élections approchent.

C’est pour cette raison qu’Emmanuel Macron est allé rendre hommage aux martyrs d’Oradour-sur-Glane. Et là-bas, il a trouvé les mêmes mots que Castex (à moins que ce ne soit Castex qui ait copié sur lui) pour stigmatiser les « falsificateurs de l’Histoire ». Macron est d’ailleurs coutumier de cette méthode. En son temps, il avait jugé utile de se rendre au Mémorial de la Shoah à Paris pour contrer Marine Le Pen. Contre Zemmour, beaucoup de choses sont permises. On peut critiquer ses sorties, argumenter contre lui. Dire que ses propos sur Vichy sont inacceptables. Mais qu’on laisse les morts tranquilles !  

ZONE INTERDITE

Richard Malka est notamment l'avocat de << Charlie Hebdo >> et de Mila.

 

 

 

 

 

« En l’absence de réaction, il n’y aura plus aucun reportage ni enquête sur l’islam radical »

Menacée, Ophélie Meunier, présentatrice de « Zone interdite », vit depuis samedi sous protection policière. Me Richard Malka appelle les médias à la soutenir.

Par

SUITE A NOTRE PLAINTE L’INDIVIDU SE DISANT MANU DESGRANGES A ETE CONDAMNE 5.000 EUROS D’AMENDE DONT 2.000 ASSORTIS DU SURSIS

 

Un individu se disant Manu Desgranges, antisémite virulent, se croyait protégé d’une impunité. Il se plaisait à insulter et diffamer les juifs, en les accusant de comploter contre la République.

Manu Desgranges est spécialisé dans les entretiens vidéo avec des personnalités dissidentes et antisémites comme Blet, Dieudonné, Benedetti , Damien Viguier Bruno_Gollnisch…. 

C’est un Fan d’Alaîn Soral, Hervé Rhysen, Faurisson….

Il citait des noms de personnes connues, ayant des noms pouvant afficher une origine juive,  sa page YouTube est nommée « Le réveil des moutons ». La Justice l’a rattrapé.

Sur YouTube, il accusait les juifs de comploter contre la République avec des commentaires orduriers.

L’Observatoire juif de France, avait déposé plainte le 24 février 2021.
Le Parquet ayant suivi, il a déclenché les poursuites qui ont mené cet individu devant le Tribunal correctionnel de Valence.

Le 25 janvier 2022, le Tribunal a condamné ce délinquant à une amende de 5 000 € dont 2 000 € assortis du sursis.

Le « Dauphiné Libéré » rapporte « Cet ancien traiteur de 30 ans avait posté sur sa chaîne YouTube appelée « Manu le réveil des moutons » une vidéo d’un entretien avec l’humoriste Dieudonné. Celle-ci avait provoqué l’indignation de l’Observatoire juif de France et déclenché une procédure en justice. »

L’Observatoire juif de France ne pouvait pas laisser impunis ces propos haineux et dégradants, il poursuivra sa veille et ses poursuites à l’encontre de ceux qui salissent les citoyens de confession israélite et qui par là même salissent la Nation et piétinent les valeurs de la République.

Nous remercions  Balance Ton Antisémite pour sa totale collaboration dans cette affaire.

René Lévy

Président

Tel. 06 08 27 14 18

 

 

« L’islam de Sayyid Qutb » : un combat total contre les juifs, les chrétiens et les athées

« L’islam de Sayyid Qutb » : un combat total contre les juifs, les chrétiens et les athées

Manifestation de Frères musulmans et de partisans du président déchu Mohamed Morsi, Le Caire, nov 2013

Le Monde » du 9 janvier 2022 réhabilite le théoricien du Djihad, l’inspirateur d’Al Qaïda et de l’assassin de Sadate et des multiples attentats qui ont endeuillé le continent européen.

Sayyid Qutb visait à remplacer la domination occidentale par celle de l’Islam.

L’auteur de l’article, l’islamologue Olivier Carré a prétendu que :

« dans la vision de Qutb de l’erreur générale (jâhiliyya) au sein même des sociétés musulmanes, le combat principal n’est pas contre les minorités locales chrétiennes ou juivesi».

C’est comme si on disait que le combat principal d’Hitler n’était pas la destruction des Juifs et qu’il avait d’autres combats plus importants. Une autre façon de minimiser la Shoah.

Qui était Sayyid Qutb (1906-1966) ?

Dès 1942, Sayid Qutb commença à écrire dans « Al Taj al Masri » (La Couronne égyptienne), magazine maçonnique, organe de la Grande Loge Maçonnique Égyptienne. Sur la première page du journal il est inscrit :

« Édité par les Francs-Maçons Hauts Gradés ». Qutb y écrivit l’éditorial d’ouverture « Pourquoi suis-je franc-maçon ? J’ai senti que dans la franc-maçonnerie, il y avait un remède pour les blessures de l’humanité, j’ai frappé aux portes de la franc-maçonnerie afin de me nourrir l’âme de la philosophie et la sagesse… Et afin d’être un moudjahid (combattant) aux côtés des moudjahidines et que j’œuvre aux côtés de ceux qui travaillent…».

Pour l’ancien Grand Maître du Grand Orient Arabe Œcuménique, Jean-Marc Aractingi, qu’il soit appelé à écrire cet éditorial signifiait qu’il était parmi les plus hauts gradés de la franc-maçonnerie égyptienne !

La franc-maçonnerie égyptienne luttait à l’époque contre le colonialisme anglais, avec des leaders comme Jamal el Din el Afghani appelé « le savantissime ». Il est l’un des penseurs les plus importants de l’Islam du 19ᵉ siècle ; Mohamed Abuh, grand mufti d’Égypte, fondateur du Mouvement pour le Modernisme Islamique ; ou Abd al-Rahman al-Kawakibi, nationaliste arabe qui prônait la liberté de conscience et l’abolition de la supériorité de la religion sur la politique avec l’instauration d’un régime constitutionnel. Humanistes, ils s’adressaient aussi bien aux musulmans qu’aux chrétiens et aux juifs arabes.

Instituteur de profession, Sayyid Qutb fut envoyé en 1949, en voyage d’études sur l’éducation aux États-Unis. Son frère affirme que le gouvernement voulait l’éloigner à cause de ses écrits trop radicaux. Ce qu’il a vu aux États-Unis a provoqué, chez ce musulman, un rejet violent de la société occidentale. À son retour en 1951, il a abandonné la franc-maçonnerie et s’est engagé aux côtés des Frères Musulmans dont il devint l’idéologue en développant la notion de « hakimiyya » ou souveraineté exclusive de Dieu sur toute chose, en particulier dans le domaine politique.

Son œuvre est monumentale, il a publié 30 volumes dont « à l’ombre du Coran » et « Jalons sur la route » publiés en France, qui sont l’équivalent du « Mein Kampf » arabe, plusieurs d’entre eux décrivent le djihadisme comme une obligation religieuse. Il place la violence au cœur de sa stratégie. Traduit en persan par l’ayatollah et guide suprême Ali Khamenei, les idées de Sayyid Qutb se retrouvent dans les fondements de la Révolution islamique d’Iran.

Sayyid Qutb insiste dans ses écrits sur le rejet de la jahiliyaii, le monde pré-islamique, et appelle – concept salafiste –, à la guerre civile contre les gouvernements impies qui n’obéissent plus aux vraies lois de l’islam. Il faut non seulement protéger la communauté contre les non-musulmans (les athées, les croisés, les sionistes), mais il faut avant tout lutter contre les mauvais musulmans. Il a influencé les islamistes dans un sens anti-moderniste, anti-occidental et antisémite.

Les idées subversives de Qutb et son influence l’ont rendu dangereux pour le régime de Nasser. Il fut accusé d’avoir participé à un attentat contre le Raïs, le chef de l’État, puis d’avoir constitué un groupe armé, ce qu’il a toujours nié. Il fut condamné à mort et pendu le 29 août 1966, dans une prison du Caire.

Les conceptions de Sayyid Qutb se sont répandues dans le monde islamique. D’al Qaïda en Afghanistan, à Daech en Irak et Syrie, et Boko Haram en Afrique de l’Ouest, en passant par le Front Islamique du Salut en Algérie et les Frères Musulmans partout dans le monde. Il est leur référence intellectuelle. Les terroristes de ces mouvements ont importé les théories de Qutb en Occident. En France, elles sont à l’origine des attentats du Bataclan, de Nice, et de beaucoup d’autres.

Comment un intellectuel français peut-il aujourd’hui écrire un article pour réhabiliter ce théoricien du Djihad ?

Comment un journal comme « Le Monde » peut-il le publier ?

Coïncidence ? Au même moment, le président Macron accorde l’asile politique à Ramy Shaath1, accusé par l’Égypte de terrorisme en lien avec les Frères Musulmans. L’asile politique implique normalement que l’on cesse en France ses activités subversives mais Ramy Shaath a publiquement déclaré qu’il les poursuivra. Cela n’est pas sans rappeler Amine el Husseini, accueilli par le président de Gaulle, ou Khomeini par le président Giscard d’Estaing, sous des prétextes humanitaires fallacieux. Ces réfugiés n’ont jamais cessé leurs activités subversives et sont responsables de dictatures et de guerres qui ont déstabilisé le Moyen Orient sans que la France n’y trouve, contrairement à ce qu’elle espérait, le moindre avantage.

On dit que l’histoire bégaie parfois, et avec elle « le Monde » qui s’appelait en 1940 « le Temps », organe officieux du Quai d’Orsay. Reviendrait-il à ses origines, sa jâhiliyya, le temps d’avant ? KF

 

Klod Frydman, MABATIM.INFO


1 Ramy Shaat : voir Emmanuel Macron, Ramy Shaath, la présidentielle, et l’avenir de la France
et Un terroriste égyptien reçu en fanfare par Macron

i Jstor – « Juifs et Chrétiens dans la société islamique idéale d’après Sayyid Qubt » : Le maître à penser des Frères Musulmans radicaux d’aujourd’hui. Par Olivier Carré. Revue des Sciences philosophiques et théologiques.

ii Dans Signes de piste, Sayyid Qutb a écrit « les musulmans sont aujourd’hui plus ignorants que les Arabes de la jâhiliyya » : la société musulmane se divise en une minorité de vrais croyants (oumma) et une vaste majorité plongée dans l’ignorance et l’égarement, nouvelle forme de la jâhilîya, sous l’influence de l’Occident et des dirigeants musulmans corrompus. Ce qui justifie l’usage de la violence.

 

 

Donner avec le bouton Paypal
Un Reçu Cerfa vous sera adressé

Ou faites un Chèque à l’ordre de l’ Observatoire Juif de France

Observatoire Juif de France : 22, avenue de Suffren 75015 Paris – 06 08 27 14 18

 http://www.ojfrance.org/- E-mail : [email protected]

COMMUNIQUE DE PRESSE : LES TAGS DE DORIAN NOEL À SAINT CARADEC 22600

L’individu se disant Dorian Noël, que l’Observatoire Juif de France poursuit sans relâche devant les Tribunaux répressifs pour ses publications antisémites, s’est encore illustré dans la bassesse et la veulerie en salissant des éoliennes installées sur sa Commune de tags antisémites et de croix gammées.

Une plainte de l’Observatoire Juif de France est en cours d’instruction à l’encontre de cet individu pour des faits identiques.

 

L’Observatoire Juif de France a immédiatement signalé à Madame le Maire de

« Saint Caradec » 22600, cet acte hideux qui défigure sa région.

Madame le Maire s’est immédiatement, emparée du problème et a saisi la Gendarmerie.

Nous apprenons que le dit Noël Dorian est fort ennuyé car il avoue qu’il est convoqué le 10 novembre 2022 par la Justice pour répondre de ses actes.

Il fait appel aux dons pour le soutenir lors de sa future comparution devant le Tribunal Correctionnel de Saint Brieux.

« Bonjour à tous, je vous demande votre aide. Suite à de nombreuses plaintes, je suis convoqué au tribunal le 10 Novembre 2022 à Saint Brieuc. J’ai besoin de votre aide car je suis sans revenu et au chômage. Merci à tous ».

Au lieu de chercher un travail normal cet homme préfère passer son temps derrière son ordinateur, pour proférer des insultes et des menaces antijuives et des propos à caractère nazi ou divaguer dans la campagne pour graver des tags indignes sur le matériel public.

Ce comportement déshonorant et haineux mérite d’être sévèrement réprimé par la Justice de la République.

L’Observatoire Juif de France salue la réactivité de madame le Maire de Saint Caradec et la diligence de la Gendarmerie ainsi que du Parquet.

L’Observatoire Juif de France espère que la Juridiction répressive saura punir avec justesse les agissements de Noël Dorian.   

 

René Lévy

Président

Tel. 06 08 27 14 18