Historique

Henri Bensahel fut professeur émérite de chirurgie orthopédique de l’enfant et de l’adolescent, de renommée internationale. Fondateur des instances européennes puis mondiales de sa discipline médicale, ses publications font références à ce jour.

Cependant, sa charge qui le fit voyager dans le monde entier, donner des conférences dans les universités les plus prestigieuses, ne l’ont jamais éloigné des préoccupations de la Communauté juive. Et ce qui le préoccupait tout particulièrement était l’indifférence du « monde intellectuel et des médias » face à l’antisémitisme et à l’antisionisme.


Aussi, il décida en 1997 de créer l’Observatoire Juif de France (OJF) avec à ses côtés la dynamique de Simon Midal son vice-président, un observatoire destiné à relever les actes antisémites, à pointer du doigt les idées nauséabondes sur Israël et les faire connaître à un monde d’indifférence qu’il ne supportait plus. Ainsi cet Observatoire Juif de France se dotait d’une publication « Opinions » qui était en quelque sorte une newsletter avant la lettre.


Mais les charges qui lui incombaient, les universités, l’Agence spatiale européenne où il était conseiller comme le Ministère de la Santé où il était un conseiller technique très écouté, l’amenaient à espacer ses travaux lesquels devaient pâtir d’une santé capricieuse que l’on voyait poindre.
En janvier 2009, l’enfant si brillant du lycée Lyautey et de l’Alliance Israélite Universelle de Casablanca tirait sa révérence à l’âge de 80 ans.


Le monde juif perdait un grand homme, il avait avec toute sa simplicité et son humilité du panache et du courage.


Dix ans plus tard, René Levy décidait de donner une nouvelle vie à l’Observatoire Juif de France et sa présidence s’entourera de militants qui se refusent de laisser l’antisémitisme et son faux-nez qu’est l’antisionisme gangréner les valeurs de la République.


Le combat d’Henri Bensahel, son projet et sa Mémoire, sont toujours vivaces.