Phébé – L’antisémitisme, angle mort de l’antiracisme

Sciences politiques Parce que les juifs sont une minorité invisible, le racisme dont ils sont victimes est bien souvent ignoré par la gauche antiraciste.

Manifestation entre opposants et partisans du Parti travailliste, accuse d'antisemitisme, a Londres, le 26 mars 2018.
Manifestation entre opposants et partisans du Parti travailliste, accusé d’antisémitisme, à Londres, le 26 mars 2018. © ALEX CAVENDISH / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Par Rafaël Amselem* pour Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *