L’OBSERVATOIRE JUIF DE FRANCE REAGIT AUX PROPOS TENUS D’ANNE HIDALGO

 Certains la croyaient maladroite, d’autres stupides mais finalement c’est « les deux mon capitaine ! »

Anne Hidalgo a tenu des propos aussi sales que les rues de Paris.

En comparant le quotidien des musulmans en France à celui des juifs de 1930, elle a démontré que la bêtise, quand elle se mettait au service de l’ambition, n’avait plus de limites.

Anne Hidalgo qui avait toujours su s’entourer au plus mal s’est cette fois-ci parée de ses plus beaux habits, ceux de la honte et de l’abjection.

Candidate à la magistrature suprême et conductrice sans permis dans cette course qui n’est pas de son niveau, elle nous donnera l’occasion de dire dans un avenir proche… « bon débarras ».

En attendant, honte à elle, honte à ses communicants, honte à son idéologie.

L’ignominie des propos d’Anne Hidalgo aurait dû provoquer l’indignation des juifs de Cour qui l’entourent mais ceux-là ont préféré, nous proposer un silence assourdissant afin de préserver leur fonction, leur mandat, leur situation professionnelle. C’est pathétique.

Il en va de même pour de nombreux intellectuels habituellement si prompts à réagir. 

Le Président

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *